AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Les Elfes

Aller en bas 
AuteurMessage
Sire Elendill
lvl 26
avatar

Nombre de messages : 464
Classe et profession : Dragon, mage
Date d'inscription : 27/06/2005

MessageSujet: Re: Les Elfes   Ven 30 Sep à 22:41

Origine


Les elfes constituent l'une des races majeures de Amn. Malgré leur baisse numérique et la réduction drastique de leur influence, il ne faut pas oublier que le royaume des elfes, jadis, recouvrait la majeure partie de Amn avant l'extension humaine. A cette époque, les elfes étaient la race la plus puissante et ont civilisé les humains sauvages, en leur apprenant, notamment, la magie. Ils se caractérisaient déjà par un attachement viscéral, voire symbiotique, à la nature, ce qui engendra des conflits avec les humains. D'ailleurs, on raconte que les elfes, qui n'ont pas d'âme mais sont plutôt des esprits, croient en la réincarnation en animaux, plantes ou elfes, à condition de ne pas faire la retraite en Arvanaith (paradis elfique).Suite aux persécutions qu'ils ont endurées, par les hommes et aussi les espèces goblinoïdes (orc, gobelins), ce qui s'est s'accompagné de la destruction des forêts, ils ont décidé de quitter le continent. Au fur et à mesure, les elfes se sont regroupés dans des zones de moins en moins nombreuses jusqu'à battre en retraite dans des enceintes
inviolées:Les bois noires, La foret de Seldarine. Aujourd'hui, la seule alternative est la dissémination de l'espèce dans certains royaumes majoritairement humains. Nous ne parlerons pas pour l'instant des Elfes noires et d'Ombre Terre. On peut dire que les elfes traitent les autres espèces avec politesse, et malgré les rumeurs selon lesquelles iIls tendraient à être dédaigneux et hautains, ils ont choisi le terme de"Tel'Quessir" pour signifier simplement le lien étroit (par des aptitudes physiques spécifiques; des attributs propres, une éthique et des valeurs uniques) qui existe entre eux. L'histoire des elfes constitue un paradoxe: comment cette race aussi raffinée, pacifique et sage a pu être confrontée à tant de guerres, de luttes pour le pouvoir et d'affrontements entre sous races, même si désormais, la paix et la sérénité a amené l'oubli de ces épisodes tragiques….Et cela n'empêche pas, cependant, cette vénérable espèce d'avoir bâti des villes sublimes(Lathandre et Seldarine), à la beauté éthérée et des artefact magiques illustrant leur pouvoir.

_________________
~ Sire Elendill ~
Administrateur suprême

_ Dragon vert, mode ==> Homme
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sire Elendill
lvl 26
avatar

Nombre de messages : 464
Classe et profession : Dragon, mage
Date d'inscription : 27/06/2005

MessageSujet: Re: Les Elfes   Ven 30 Sep à 22:44

Organisation


Au niveau de l'organisation des communautés, passé et présent, il faut savoir que les nations elfiques sont gouvernées par une noblesse héréditaire mais non despotique, bien au contraire. En fait, la politique est menée de manière sereine (là aussi, je ne parle pas du cas à part que constituent les Elfes noirs): il n'y a pas d'opposition mais le Coronal (monarque elfe) n'abuse jamais de son autorité. La vie s'écoule donc lentement dans la communauté. En cas d'événement urgent: déclaration de guerre ou appel à l'exode, tous les elfes s'unissent et soutiennent sans discussion les décisions du monarque.

_________________
~ Sire Elendill ~
Administrateur suprême

_ Dragon vert, mode ==> Homme
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sire Elendill
lvl 26
avatar

Nombre de messages : 464
Classe et profession : Dragon, mage
Date d'inscription : 27/06/2005

MessageSujet: Re: Les Elfes   Ven 30 Sep à 22:45

Caractéristique générale


La race des elfes, qui celle qui a assisté à la naissance des autres espèces, est sujette à de nombreuses idées fausses, au niveau des attributs mentaux et physiques, mais aussi d'ignorances sur certains points. Avant d'entrer dans les détails, rappelons que les elfes des Royaumes Oubliés sont à peu près de taille humaine, quoique légèrement plus petits, en moyenne, que les hommes. De silhouette plus fine et délicate, et ayant des traits raffinés, les elfes ont des doigts effilés qui sont 1,5 fois plus longs que ceux des humains.On dit qu'il s'agit d'une race frivole, et certaines sous-espèces comme les sylvains sont réputées pour avoir un sens de l'humour assez piquant et être assez malicieux, tout en étant imprévisibles et instables. D'autres se caractérisent par une attitude digne et mesurée. Mais, globalement, les elfes, sont persuadés que la vie est sacrée et respectent la nature, avec laquelle ils ont un lien symbiotique, au plus haut point. D'une adresse hors du commun, ils sont très gracieux, d'une beauté supérieure à la moyenne humaine, ce qui est accentué par l'absence de pilosité sur le visage et le reste du corps. Leur philosophie de l'existence consiste à prendre la vie à un rythme lent (cela certainement par leur espérance exceptionnelle), à la limite de l'attitude contemplative. Les elfes, qui ont un goût prononcé pour le raffinement et les arts (surtout la musique), sont prédisposés à la magie voire la haute magie, avec laquelle ils ont des affinités naturelles, et demeurent, même aujourd'hui, les mages les plus puissants du royaume. Au niveau des compétences martiales, les elfes sont spécialisés dans le maniement de l'épée et de l'arc, et ils passent leur enfance (qui dure bien plus longtemps que celle des autres espèces; ceci expliquant leurs talents) à s'entraîner.

_________________
~ Sire Elendill ~
Administrateur suprême

_ Dragon vert, mode ==> Homme
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sire Elendill
lvl 26
avatar

Nombre de messages : 464
Classe et profession : Dragon, mage
Date d'inscription : 27/06/2005

MessageSujet: Re: Les Elfes   Ven 30 Sep à 22:50

Attributs physiques


Les elfes sont dotés de qualités physiques hors norme, mais il convient avant tout de préciser qu'ils n'en tirent pas un sentiment quelconque de supériorité sur les autres races: ils se considèrent juste bénis. Plus fins et petits que les humains bien que leur ressemblant fortement, les elfes peuvent être tout aussi puissants car leurs os sont d'une solidité supérieure.

Les traits de leur visage sont finement dessinés, avec des pommettes hautes et saillantes mettant en valeur leurs grands yeux. Evidemment, n'oublions pas leur marque de fabrique: leurs longues oreilles pointues. De la sorte, ils apparaissent comme une race exotique, séduisante et charismatique renforcé par leur grâce naturelle et leur expression raffinée.

Concernant la couleur des cheveux ou de la peau, il y a des spécificités selon les sous-espèces, ce qui permet aux profanes de les distinguer: peau argentée pour les elfes de la lune par exemple.

Cependant, ils restent fragiles en raison d'une constitution plus faible, ce qui n'entre pas en contradiction avec leur résistance naturelle aux maladies et à certains charmes magiques, et à leur capacité à mieux supporter les températures extrêmes que les hommes. Ainsi, les températures de 40 degrés, lorsqu'ils sont tout habillés, est à peine inconfortable pour eux. Et ils n'ont pas besoin de se couvrir lorsque le thermomètre atteint 0°c. Au-delà, ils sont affectés, mais là aussi, avec des limites: pas de sueur, pas de besoin de s'alléger ou se couvrir. Leur peau résiste mieux aux dégâts naturels. Bien sûr, cette résistance ne concernent pas les sorts élémentaux: un elfes est aussi fragile qu'un homme face à un cône de froid ou une boule de feu. Les elfes ont aussi de la particularité de guérir mieux des blessures que les humains et ils ne gagnent pas de cicatrices aussi facilement.

Grâce à leur longévité, les elfes apprennent très tôt à connaître leur corps et prennent le temps de tester ses limites. Leur capacité à se mouvoir avec fluidité vient aussi de leurs connaissances poussées de l'ensemble de leurs fonctions corporelles et de leurs composantes (muscles…). Dès l'enfance, ils apprennent l'art du combat mais aussi la danse, il n'est donc pas étonnant qu'en observant un elfe au combat, on ait l'impression d'assister à un ballet mortel. Ils ont aussi des facilités étonnantes pour traiter les informations sensorielles les plus minimes et les plus superficielles. Ils sont capables, pour analyser le plus petit détail, de se concentrer sur un seul élément en bloquant toutes les autres sources de déconcentration. Ainsi, un elfe pourra se focaliser sur la détection d'un piège en faisant l'impasse sur le bruit causé par une bataille se déroulant près de lui.

Il faut savoir également, et cela pourra surprendre nombre d'entres vous, que les elfes ne sont pas dotés de canine. Ils ont en effet sauté ce processus évolutif. Pourtant ils restent omnivores et leurs dents sont réputées pour être d'une solidité incroyable. Les elfes bénéficient d'une très grande acuité dans leur vison. Grâce à leurs yeux plus larges, leur champ visuel couvre plus de surface, et ils peuvent aussi voir à des distances plus élevées que les humains. Si l'on rajoute ces qualités à leurs capacités de concentration, nous obtenons des spécialistes uniques pour mettre le doigt sur des lieux cachés ou des portes secrètes.

Du reste, ils sont dotés d'une sorte d'infra vision leur permettant de voir dans une lumière réduite aux maximum et de capter la chaleur corporelle même dans le noir. Cela fonctionne jusqu'à 20 mètres, 40 mètres pour les Elfes noirs grâce à leur expérience de l'obscurité. La largeur plus élevée du pavillon de leurs oreilles signifie une meilleure couverture de l'ensemble de l'échelle des sons.

Cela, ajouté à leurs sens naturellement plus aiguisés leur permet d'entendre des choses inaccessibles aux autres races. Les elfes ont la possibilité, s’ils le désirent, de se rendre imposant physiquement à l'égard de ceux qui les observent. Ils deviennent plus grands, plus corpulents, et utilisent ce talent particulier contre les créatures impressionnables et les hommes. Ils tirent en fait partie de leur connexion avec la terre, ce qui limite "la manifestation" à un environnement naturel ou un lieu elfiques. Du reste, l'utilité de cette "astuce" est d'attirer l'attention d'ennemis et de les détourner d'un compagnon blessé par exemple. Bien sûr, les autres elfes ne sont pas sujets aux effets de "la manifestation" d'un congénère.

Les elfes ont la même palette de nourriture que les humains mais recherche des mets plus raffinés et surtout plus légers pour leur estomac, aussi bien dans leur goût pour les vins peu épais que leur rejet de la viande de bœuf et du pain grossier. De même, les portions sont réduites. Même s'ils sont omnivores, ils tendent à être végétariens, et mangent de la viande souvent qu'en cas de surpopulation du gibier dans leurs régions. De plus, ils n'élèvent pas de bétail. Au niveau des boissons, les elfes apprécient les eaux pétillantes des montagnes et les vins légers, ainsi que l'hydromel et toute boisson avec du miel fermenté. Par contre, il rejette les alcools grossiers comme la bière. Par contre, ils sont immunisés contre les désagréments de l'excès d'alcool: la gueule de bois. Enfin, les elfes ne sont pas sujets au sommeil tel que nous le connaissons.

_________________
~ Sire Elendill ~
Administrateur suprême

_ Dragon vert, mode ==> Homme
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sire Elendill
lvl 26
avatar

Nombre de messages : 464
Classe et profession : Dragon, mage
Date d'inscription : 27/06/2005

MessageSujet: Re: Les Elfes   Ven 30 Sep à 22:55

Attributs mentaux


A cause de leur longévité, les elfes ne se font pas des amis facilement, afin de s'éviter la peine de les voir disparaître trop rapidement. Et la clé pour comprendre le caractère de ce peuple est d'imaginer le nombre incroyable d'années que ses membres doivent remplir. On aboutit à des individus à la fois ambitieux mais aussi emplis d'une certaine langueur.

Par dessus tout, les elfes se caractérisent par une patience incroyable. Rien ne presse, en somme. Ce qui ne signifie pas qu'ils ne sont pas actifs, au contraire, ils aiment mener plusieurs activités de front (apprentissage du combat; écriture de chansons..) sachant qu’ils peuvent s'y consacrer des années sans que cela ne leur pèse. Grâce à leur espérance de vie, les elfes ne s'inquiètent pas de ne pas expérimenter assez. Au contraire, ils prennent tout ce qui passe avec curiosité et enthousiasme mais pas de précipitation.

Au début, dans leur premières années d'adultes, ils sont plutôt joyeux et casse-cou mais, tout en gardant cette chaleur intérieure, à mesure qu'ils vieillissent, ils deviennent plus cautionnaire, cherchant de plus en plus la signification de leur existence, du pourquoi de sa durée, et se réfugiant parfois dans la solitude. Toutefois, tout dépend ensuite des individualités…Grâce à une durée d'apprentissage plus élevée, ils se montrent plus fins d'esprit et aussi plus distants, et leurs conversations ont souvent plusieurs degrés de compréhension. En fait, au niveau du caractère, les elfes apprécient l'humour subtil. Mais, tout en étant d'un naturel enthousiaste et heureux, ils sont aussi capables d'exprimer des sentiments plus négatifs, tels le désespoir et la tristesse.

L'effet négatif de la patience elfiques est qu'un elfe rancunier est ce que l'on peut trouver de pire: dans ce cas là, ils poursuivra pendant des années celui qui lui a fait offense ou fomentera sa vengeance calmement, choisissant de frapper quand sa proie s'y attendra le moins et pensera, après des années, que tout a été oublié. Les elfes sont passés maîtres dans l'art de faire d'une existence un enfer de peur, en se rappelant régulièrement au bon de souvenir de ceux qui leur ont porté atteinte. C'est pourquoi personne, sur Amn, ne souhaite s'attirer la haine d'un elfe.

Ainsi qu'il a été mentionné, les elfes ont des capacités de concentration exceptionnelles. Du reste, pendant certaines activités, comme la rêverie et la communion (qui seront traités par la suite), ils peuvent se constituer un bouclier mental afin d'empêcher toutes les perturbations. Ils ne font qu'exploiter, en fait, leur résistance magique naturelle aux sorts influant sur l'esprit: en effet, les elfes sont immunisés contre les sorts de sommeil, et sont résistants face aux enchantements (comme charme, confusion..).

Au niveau de leur rapport aux choses, les elfes ne sont pas matérialistes (même s'ils ont un soucis de la propriété et que le vol est considéré comme un crime très grave), préférant cultiver les art, qu'il considèrent comme la vraie richesse. Cependant, ils font de piètres peintres, car trop soucieux du détail et de capturer l'essence de leurs modèles…pourtant, ce soucis de précision, relevé par cette patience innée, en font de très bons artisans et forgerons, à l'égal des nains.

Concernant la vie en communauté, les elfes sont individualistes dans le sens où personne ne cherche à interférer dans la vie de ses compatriote…Le libre-arbitre est une valeur hautement respectée, même plus que chez les humains par exemple. Ce respect de l'autre se trouve dans la volonté de faire passer leur bien avant le sien: le sens du devoir reste très fort, et chacun veille sur l'autre sans intervenir (sauf en cas d'urgence).

_________________
~ Sire Elendill ~
Administrateur suprême

_ Dragon vert, mode ==> Homme
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sire Elendill
lvl 26
avatar

Nombre de messages : 464
Classe et profession : Dragon, mage
Date d'inscription : 27/06/2005

MessageSujet: Re: Les Elfes   Ven 30 Sep à 22:57

Logique et émotion


Certains considèrent les elfes comme des créatures jouissant uniquement de l'instant tandis que d'autres les perçoivent comme des être froids et très distants. En fait, c'est faux dans les deux cas. S'ils apparaissent hautains, une fois franchie cette barrière, ils se révèlent un peuple émotif et intuitif. Cependant, ils ne laissent pas l'émotion totalement guider leur vie: les elfes ont développé une logique qui leur permet de traiter chaque événement avec un minimum de distance tout en n'excluant pas le sentiment, synthèse parfaitement réussie grâce à leur longévité.

Peu de choses les effraient et ils gardent ces peurs cachées aux autres peuples. Ils n'ont pas peur de la mort par exemple. Cependant, ils craignent et haïssent les morts-vivants non seulement parce que ce sont des aberrations de la nature mais aussi parce que ce sont les seules créatures à être véritablement immortelles, comme des adversaires en somme. C'est pour cela qu'il n'est pas rare que les elfes se spécialisent en chasseurs de morts-vivants (ranger par exemple) afin d'éradiquer un perversion de l'ordre naturel dont ils se considèrent les garants. Seules les liches d'alignement bon ou neutre ont grâce à leurs yeux…mais elles restent craintes. C'est pour cela, donc, que les elfes ont une habileté exceptionnelle à chasser les morts-vivants, développées pendant des décennies. Ils ont ainsi la capacité de "renifler" leur présence. Du reste, les elfes ne seront jamais des nécromanciens (sauf les elfes devenus maléfiques).

_________________
~ Sire Elendill ~
Administrateur suprême

_ Dragon vert, mode ==> Homme
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Les Elfes   

Revenir en haut Aller en bas
 
Les Elfes
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Profils Elfes de la forets noirs, et tribus du harad
» Les Elfes
» [Bande Engagée] Les Elfes noirs de Shalintanor
» Danses des Danseurs de guerre Elfes sylvains
» Satanés Elfes ! [PV]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Amn :: AMN :: Histoire-
Sauter vers: