AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 ?.?.

Aller en bas 
AuteurMessage
Sire Elendill
lvl 26
avatar

Nombre de messages : 464
Classe et profession : Dragon, mage
Date d'inscription : 27/06/2005

MessageSujet: ?.?.   Sam 3 Déc à 0:27

PROLOGUE



En 2069 une variante de la peste noire est découverte en asie. Le premier million de mort est atteint en quelque semaine. Panique internationale est énorme crise économique. Les pays ne sont plus unie est bientôt les villes les plus riches s’organise un périmètre de sécurité est mettent en quarantaine les quartier économique. En 2078 l’organisation des cités unies est créée. Son but : de survivre avec la peste blanche. Les cités s’organise et arrive à survivre. Personne n’a pu évaluer les perte humaine, mais certain dise que les perte s’évalué à plusieurs milliards de mort. Personne ne sait comment cet variante ultra contagieuse de la peste est arriver. Mais c’est en 2089 à la veille du 22eme siècle qu’une organisation terroriste est créer : LIP. Cette ligue a pour mission de répandre le vaccin contre la peste. Et c’est pour contrer cette dernier que le STADUC est créé…

CHAPITRE I


Jack regardait fébrilement l’écran de son ordinateur. Jack était rentre dans le STADUC dix ans plus tôt. Depuis il était passé agent sur le terrain. Son bureau était situé dans les locaux de la STADUC. Qui était eu même placé aux sous sol du bâtiment des Cités unies. Jack attendait depuis prés de deux heures dans son bureau. Il était là depuis sept heures du matin. Personne ne l’attendait chez lui, il n’avait plus que son boulot. Il avait bien eu une femme, mais elle l’avait quitté à cause des horaires de Jack. Il était 4h du matin lorsque le téléphone sonna, Jack décrocha le combiné « Johnson
_ Salut Jack
_ Ah salut Xander, que’es que tu veux ?
_ Faut que je te voie
_ Bon j’arrive » Jack raccrocha et bu une tasse de café. Il se leva et alla ouvrir une armoire. Il en tira un pistolet qu’il chargea et rangea dans son holster. Puis sortit un fusil d’assaut qu’il chargea à son tour. Il mit sa veste et pris les clefs de sa voiture. Sur sa route il salua Alex ; Alex était là depuis quelque année, il était chargé de l’installation informatique de la cellule. Marc sortit d’un bureau est vu Jack. Marc était le deuxième agent sur le terrain de la STADUC, il était là depuis quelque mois, et tous le mondes semblait déjà l’apprécier. Marc arriva à la rencontre de Jack. « Tu vas ou ?
_ Je vais voir un contact
_ Ok
_ Tu veux venir ?
_ Pourquoi pas, sa va me dégourdir les jambes. Bon je te rejoins au parking. »
Jack pris l’ascenseur et monta au parking. Il se dirigea vers sa Cadillac noire. Il ouvris le coffre et posa le fusil. Jack monta à bord et démarra la voiture. La porte de l’ascenseur s’ouvrit et Marc arriva. La voiture quitta le parking et se dirigea vers le pont Wagner.

La route fut l’occasion aux deux hommes de parler. Ce fut Marc qui commença « Bon on va ou ?
_ Chez Xander Kage. Répondit presque immédiatement Jack
_ Et c’est qui ce Xander Kage ?
_ Un trafiquant d’armes. Je le connais depuis deux ans et il me donne pas mal de tuyau sur la LIP. Et aujourd’hui il veut me voir.
Le pont fut bientôt en vu. Sur le pont siégé une douzaine de garde de la NSNY. Ces gardes avaient ordre d’abattre tous véhicule ne venant pas de Manhattan. Les soldats firent signe à Jack de s’arrêter. Le sous officier charger du pont toqua à la porte « Excusez messieurs mais l’accès est interdit. Faite demi tour immédiatement !
_ Nous faisons partis de la STADUC. Réplique Jack en montrant sa carte
_ Dans se cas vous pouvez passer, mais soyez prudent. Vous pensez revenir quand ?
_ Dans deux heures environ ». Jack baissa la vitre et attendit l’ouverture de la barrière. Et il s’élança sur le pont. Bientôt la voiture entra dans le Bronx, endroit contaminé par la peste blanche. Il ne restaient plus grand-chose de l’ancien Bronx, il n’y avait plus que des masure en ruine et d’ici et las des sans abri regroupé autour d’un brasero. Les peu de gens présent dans les rues se retournaient au passage de la Cadillac.

Au bout de trente minutes la voiture monta sur un trottoir et Jack coupa le contact. Jack sortit deux masque à gaz de la boite à gants et en enfila un, suivi de son collègue. Puis les deux agents sortirent et allèrent chercher leur fusil dans le coffre. Ils continuèrent leur route pieds. Des carcasses calcinées de voiture bloquaient la route. Jack s’arrêta et sonna à un interphone. Un clic retentit et une porte s’ouvra. Mark sortit enclencha la lampe de son arme et s’engouffra dans le bâtiment. Un long escalier vétuste donnait sur une sorte de quai. Ce bâtiment était une ancienne station de métro, qui n’avait plus servi depuis fort longtemps. Jack sauta sur la voie et continua en direction de l’est. Au bout du tunnel une autre station. Mais ici il y avait la lumière et un appartement était aménagé sur les quais. Un canapé rouge était posé par terre. Un homme était assis là, il regardé de vieux DVD sur un grand écran plasma. Cet homme qu’on nommait Xander Kage était le plus grand trafiquant d’arme de New York. La STADUC lui fournissait des armes en échanges d’information. Il avait une taille moyenne pour un poids moyen. Il paraissait en bonne santé et semblait plutôt heureux, à l’inverse de ses concitoyen de la surface. Il se leva enfin et se retourna, face aux deux agents « Ah vous voila enfin. Je vous est contacté car la LIP vient de me commander pas mal d’armes et de protection et des robots en plus. Tous ça pour 300.000 $. Je ne sais pas d’où ils ont eu une somme comme ça mais ils l’ont. Ils veulent être livré au 35 Madison street. Je vous conseil d’aller y faire un tour. Bon allez vous pouvez partir » Jack acquiéssa et repartis dans l’autre sens.

Une fois dehors ils retournèrent à la voiture. Une fois installée Jack décrocha le téléphone cellulaire et composa le numéro du STADUC. Au bout de la troisième sonnerie une voix se fit entendre, il s’agissait de Karl le capitaine des division de combat du STADUC « Karl Karrer.
_ C’est Jack, il me faudrait une intervention au 35, Madison street dans le Bronx. Prend tous les hommes que tu as, on se rend sur place.
_ Ok pas de problème je contacte la NSNY pour des renfort, on y sera dans une heure. » Jack démarra la voiture et partit en trombe. Une fois au 35, Madison street Jack stoppa la voiture et commença l’observation des lieux. Il s’agissait d’un vieil entrepôt désaffecté. Marc déplia son portable et se connecta au serveur de la STADUC. D’aspect extérieur le bâtiment semblait fait de brique. Une porte métallique menait à l’intérieur. Karl rompit les observation de Jack « Voila les photo satellite de l’ensemble. Alors le bâtiment possède deux étages plus un sous sol. Deux porte permette sont entrés, de plus une grande porte métallique donne sur l’entrepôt. Le balayage électronique n’a rien donné, comme le balayage thermique. Une sorte de brouilleur est installé. J’y sens mal.
_ C’a à l’air louche. Conclus Jack
Une demi douzaine de camion de la STADUC et deux de la NSNY débarquèrent le convoi s’arrêta en pleine ville, sans le moindre effort de discrétion, les portes s’ouvrèrent et des centaine de soldats en armes sortirent et se placèrent en positions. Jack sortit de la voiture et alla voir Karl « Bon je te prévient le balayage thermique et électronique n’a rien donné. On ne sait pas se qu’il y a dedans. A aussi, ne tue pas tous le monde et évite de tous faire exploser.
_ Tu me connais. Répliqua Karl, amusé
_ C’est pour ça » Jack arma son fusil.

Les hommes se mirent en position. La première ligne entra dans le bâtiment, suivi de tous les autres. L’entrepôt était vide. Karl geula de commencer a fouillé le bâtiment lorsque que sur une passerelle faisant face à l’entrer quatre robots de combat ouvrèrent le feu sur les hommes de la STADUC et de la NSNY. La première ligne fut abattue et tout le monde se jeta à couvert. Des centaines de balle traceantes jaillirent des fusils sur les robots. Les boucliers ne durèrent point. Les droïdes furent mis hors d’état de nuire, mais des dizaines de terroriste de la LIP jaillirent des coté de l’entrepôt, prenant en étau les troupes de la coalition. Jack arme au poing se faufila entre les corps et abattit rapidement quelque ennemis. Il se cacha derrière de rare caisse qui le protégea des balles. Sortant, tirant et se recachant. Plus personne ne savait se qu’il se passait, des balles partaient de partout. Le sol était empli de douille et de cadavres. Le temps semblait arrêté, ont entendait plus que les détonation. Jack continua sa route à la recherche du chef de la base. Soudain une ombre apparus, un homme était face à lui, fusil à pompe en main, Jack n’eut le temps de réagir. Le coup était parti, Jack fut projeté en l’air et s’écrasa à terre. Et sombra dans le coma…

_________________
~ Sire Elendill ~
Administrateur suprême

_ Dragon vert, mode ==> Homme
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
?.?.
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Amn :: La taverne :: Histoire-
Sauter vers: